Alteryos : accueil ç

Accueil

 

A cinq ans, ce jeune garçon se pose déjà des questions sur l'avenir.

Depuis vingt ans, notre métier, c'est d'évaluer les marchés potentiels de produits innovants, principalement à base des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC).

Alteryos prend en charge deux tâches :

Les opérations de protection juridique et de recherche de financement peuvent être prises en compte par nos partenaires.

Toutes nos méthodes et nos outils ont pour objectif d'évaluer au mieux les caractéristiques des marchés potentiels et d'aider les porteurs de projet à bien prendre en compte toutes ces caractéristiques.

 Outre les particularités des marchés de produits innovants décrites par ailleurs, les créateurs de produits innovants et les entreprises à créer destinées à les supporter jouissent de caractéristiques bien spécifiques :

- les porteurs de projet ont souvent un profil plus technique que commercial, en particulier évidemment dans le domaine des nouvelles technologies : ils aiment ce qu'ils ont fait, et voudraient faire partager aux prospects leur intérêt pour le "comment cela fonctionne", alors que lesdits prospects s'intséressent au sujet "à quoi cela sert-il"...

Notre travail est d'interroger les prospects concernés par le projet afin d'étéblir la hiérarchie de leurs besoins : si le besoin auquel répond le projet n'est pas prioritaire, c'est à nous de le faire comprendre au porteur de projet.

- les entreprises support du projet ne sont pas encore créées : le délai moyen pour qu'elles arrivent à un régime de croisière est de trois ans, ce délai semble souvent long aux porteurs de projet

- leur entreprise n'étant pas encore créée, les porteurs de projet ne disposent que de leurs finances personnelles pour financer les études de marché, juridique, financière : seuls ceux bénéficiant d'une aide publique de type aide remboursable Oseo ou récompense en tant que lauréat du concours de l'entreprise innovante du Ministère de la Recherche peuvent donc entreprendre ces différentes études.

La résistance au changement est l'un des principaux freins à l'introduction de l'innovation, les porteurs de projet ont souvent du mal à la prendre en compte, persuadés que leur produit est essentiel aux futurs utilisateurs.

Parmi les risques encourus, il en est également un commun à tous les projets, c'est celui de le voir concurrencé dans les deux à trois ans par un projet équivalent soutenu par un des leaders du marché ciblé.. Les parades contre ce risque sont, entre autres, la protection juridique - limitée cependant jusqu'ici à des dispositifs matériels - et un gain rapide d'une part de marché significative.